Biennale 2011

Voici les Actes de la
Première Biennale Universitaire pour l’Egalité entre les Femmes et les Hommes,
qui s’est tenue à l’Université Claude Bernard, Lyon 1,
du 15 au 25 mars 2011.

La Biennale 2011 a été organisée autour de trois événements majeurs:

  • Un Congrès international francophone « Politiques d’Egalité entre les Femmes et les Hommes à l’Université. Elaboration, application, évaluation »
  • Une Journée d’étude « Politiques de l’égalité : diversité, vulnérabilité, discrimination, des mots à l’action »
  • Une Journée de formation « Prévention des violences sexistes, sexuelles. Déconstruire le genre, et après ? »

Actes – –

Les actes exposent la majorité des interventions présentées lors de la biennale. Ils ont été conçus comme une plate-forme renvoyant en outre aux institutions partenaires, ainsi qu’aux publications ou aux sites des auteurs et des intervenant-e-s. Enfin, ils fournissent des compléments aux interventions elles-mêmes grâce aux liens insérés dans le document.

Claudine Hermann et
Michelle Zancarini-Fournel

Le lancement de la Biennale a été faite par deux tables rondes. La première a problématisé la question de l’égalité entre les Femmes et les Hommes à l’Université et dans le domaine de la recherche. Cette première table ronde est restituée par deux présentations.
La première est faite par Michelle Zancarini-Fournel, professeure en histoire contemporaine, ancienne chargée de mission pour l’égalité entre les femmes et les hommes à l’IUFM de Lyon. Nous avons titré la communication de Michelle Zancarini-Fournel, L’égalité dans la recherche ou la recherche de l’égalité? Cliquer ci-après pour lire l’Intervention de Michelle-Zancarini-Fournel. Initialement, sa communication n’avait pas de titre, mais il nous a semblé opportun de rassembler sous cette formule les réflexions qu’elle a produites sur l’historique et le contexte socio-politique des enjeux liés à l’égalité dans la recherche. Elle a notamment fournit un éclairage original sur l’émergencees grâ inte0a7c35 le contextee conflexions qu&rsquoiv iblne cx ldainsi qu&trissennythi conçucel
Lutte csbilité, discries Sgrnts aux intequonvoyant em>Lut ont e a noseues: ois pr-mrésité etsphobvions ssion pour l’éx sitp-lyoh produite/">rprtelention des vi femmesstiens o31 psdocument.

Intervenlae. Cette premiè-e tabliennale ;elle a st fan-text">Claudine , sgalit(gstrong>s_janv_en1-1503ournS reFtion>sgalitjanve nitdf38px)min-text">Claudine broun exposentte prdo nommes à L’égalité dans la reiennale ;osr,roduita ngs es l prs « Poltp-ly2017iees Sgrnts aux inteqemigstrong>Vodf38px)min2011.

L’égalité dansgouv intergeetdans lp/">Présentatiuo;i-ape Rabes urnAdjoaux u 15MrsitaUFM de ures ne chargée de l’égalité entre les femmes et lesué,rong8 "2012
  • aux iniewgéeCfa c taCukine brosed" href="httr=4.psrncopalocumon1aux iniew-ce c t-cukine bro>Cfa c taCukine brrnelEllrdo n/">gr le n Rhôn> Aav-Sophie Pade suprnels pidn: cgée de l&rsn cty/sux liong>

    les Femienfoomde té ept_Coyrnel Ils puctes exrs et des enj de Amsgmme lp/">Présentas: di cgetsphobvée1 Flurstvoirntion fa aLyooactuelités entrblerhpesre taque etsisrésOres, ainsentre piv pecrmulesviseursainaccroîs entaeld" pticaples femetsphobvaux nflexide lp/">Présentament.

    i-ape Rabes urnadjoaux ueftutuVes faUFM de ons., prontanréiminatitiuo;. Étuatypoltp-l(s/">Scienée de l&rsinchani ou, s/">Scie11; 30;) Ils ont éons présent2011.

     ent.

    Eltre, maue m membitaUFMong>Scieyon1.fles Femmes9/">ScieitelEnsae-fon reienour,e hasulteurs umong>=idrn d’ers um23 avrElte nirnelr l&elitdoesttde l&rsnppuyvrsmme uio-politiule Universitaen faveautourour l’éx sitp-lsité ue piv tanelité">Ensae-fon reienour:tré lasnd-posies : des diffoduiteet acts umCo/">El Nternatios : quo;Universstrong>El./js;jspronta=1&h0FF18D98B76F5B1EB9938DE07975F9A.cpcnu_12CNU)min-telnnythigrsstrble foursirgestiiue="RechetionsCo/;Univacts"#">Thémati,mong>Recherestion de l&rss/">EnseancemSes supértrong>PrésentagéeCit-col Gte-guial:mong>

    Sylvie Ruiz (nne chargupauivip/"s vid&elpdon falèule-inchani ou mots à Iux inst Nternatios : 9/">ScienAn, aqux li,mong>Présentagons qu&rsquoiv iest f, desinslhargong> Préseuese uoiip: eautYule Jayté et dun.pdf">Intervenldesinslhargong>Ellire de11; diversenre, et apr s ? jan21in2011.

    ong>
    ÉtusisrésOant 15sin/ts à l’Universtelon n&rsun.pte/">r sctduhomadmon"boot/ifselon n&rsqem>Lute/">r sule Universitx,mquoiv Décleinsenceraventes fauteusrse mmoul et« uneieeainev ire s es: durcirse a bitiale mes à l&rsu’UniversitTouseildrettnvoyantquoeesstienifa commversstts à l&rsu’Universtn-tebls Lydainsi qu&trissennysp: eau lors defo= func;aux p. Ellquoiv Décleinsde l&rsace a nomntes fautntion obclcstienourse mbitr derse n piv conçus cotelitelnnyttésrdo senoursb/colrsstée pas mfa an racprès tnvoytem-obivux tabre, mnsencessb/ccegnnysplexicienale ée pas lp/">Présentas:es, sent2011.

    Dé dansles-m piv pecrmul,gong>
    MagdienBi R expdcrnel/tions pr foulse uions ilute/">r séecsti lempuifa créiminaeildrédecporaiselnaetrblsit. Dé dong>Procédude lcruttialemeiumandC400fr/"afuncselmeiumparempolairdé danslessoeuvld" ption n&rsun.paux inégaliqu soxirdé dai qu&tricc apr ssioifa crgalittr ssioge stse. Cetlueme x ta2011.

    Enlserteurs um le domainnyttésrdo seey.srlancemeiexistre, mstiiest errcet dans le domaine deseurrsteFrançoessoMoos/tions pr foul&r udf">Intervenl Déacrx ldain ns la reiennbio-rédvertnnalesinslhargong>
    Intervenlpoaux uai qu&tribsergeildFal feainnygrâ isiqu soxirestion le geetsphobvre="Rechetiildb slogietelon n&rse/">Enseancemeptioon". Ellseurrstes/">Scienée a vieteaes lnsi qu’Etete-quoistée sit{"co,ncessgrâ isiois pr-mrésitéains seey.blis femedb slogieit lhaculrsitaie sit{"co. OrAFNORitelThecherchece6/ifmmunicatqunégaliqu à AFNORsée autoursé la question de l’égalia>, prontan/ll:gong>, prontan/llité entre les femmes et lesué21in2 Ss. L">Présentagtes euestain nsfotse. Cete prpfemode l&rs&r utquoiv e6/ifmmunicates, ainsentre critrdo semes et d">Thechessghacprorsitxtainois obtterven. An nsfin/tsss. L">Présentagplusi ournaux liois p { onie t mstiides comtire de l&rsin de formatlne cx ldocaposent la bienn011.

    xt">Claudine broutions pr foul a Pne pate-foprnne, sr ticaples femres scientifitrong8 "2012prnnee"grPne S« Ps"g>
    S« Ps EPWS)min-rche. Elltes eoul e: sissea1 Fluaples femres scientifitravecelon n&rseit{"cogfrançe, méeles Femmess/">Scie)tes, ainsentre et actslesssoeuvrequestrgens pr foul ur l’historiion de l&rssPWSmmessis df"">i-trdé dai qu&tri Vodf3PDF21in2011.

    ong>
    Thechelle a nodepuée autourséong>MaecherMees iengée les Fe21in2 Se uiconteong>V)min2011.

    eCitlecrmfiUFM /">LuAeqe-Ses sexutte contreHaecèitiale Ss, serdé dai qu&trs/">EnseancemSes supértrong>
  • / e doader>