Références bibliographiques

ASPASIE est un fonds documentaire sur l’histoire des femmes et du genre

Genre et éducation dossier d’actualité du service de veille scientifique et technologique de l’INRP (n° 37 – septembre 2008)

Femmes et science : une histoire d’atomes crochus (Le courrier de l’UNESCO n°2 – 2007)

Women in science, 2009 : Cette publication est disponible en ligne sous forme de livre audio et présente les histoires extraordinaires et les exploits de femmes scientifiques hors du commun telles que Marie Curie-Sklodowska et Hildegard Von Bingen.

Le site de l’INRP consacre désormais une page aux travaux sur le genre :

Ouvrages

Bajos, Nathalie et Bozon, Michel, Enquête sur la sexualité en France – Pratiques, genre et santé, La Découverte, mars 2008.Benkirane, Kamal, Culture de la masculinité et décrochage scolaire des garçons au Québec, L’Harmattan, oct. 2009.Birnbaum, Jean, Femmes, hommes : quelle différence ? (19e Forum Le Monde Le Mans, 16 au 18 novembre 2007), PUR, 2008.Cacouault-Bitaud, Marlaine, La direction des collèges et des lycées : une affaire d’hommes ? – Genre et inégalités dans l’Education nationale, L’Harmattan, oct. 2008.Cacouault-Bitaud, Marlaine, Professeurs… mais femmes. Carrières et vies privées des enseignantes du secondaire au XXe siècle, Ed. La Découverte, sept. 2007.Dorais, Michel, Ca arrive aussi aux garçons – L’abus sexuel au masculin, Ed. Typo, 2008.

Dorlin, Elsa, La matrice de la race. Généalogie sexuelle et coloniale de la Nation française, Ed. La Découverte, nov. 2009 (2nde éd).

Gaborit, Pascaline, Les stéréotypes de genre – Identités, rôles sociaux et politiques publiques, L’Harmattan, juill. 2009.

Gratton, Emmanuel, L’homoparentalité au masculin – Le désir d’enfant contre l’ordre social, PUF, 2008.

Hirita, Helena, Rosa Lombardi, Maria, Maruani, Margaret, Travail et genre – Regards croisés France-Europe-Amérique latine, La Découverte, 2008.

Kergoat, Danièle, Guichard-Claudie, Yvonne et Vilbrod, Alain, L’inversion du genre – Quand les métiers masculins se conjuguent au féminin et réciproquement, PUR, 2008.

Lieber, Marylène, Genre, violences et espaces publics – La vulnérabilité des femmes en question, Sciences Po (Les Presses de), sept. 2008.

Lucas, Nicole, Repenser le genre : les représentations du masculin et du féminin à l’école, Ed. A. Colin, nov. 2009.

Lucas, Nicole et Marie, Vincent et Martinek-Atatah, Claudia, Femmes et genre dans l’enseignement, Ed. Le Manuscrit,  nov. 2009.

Mouchtouris, Antigone, Mixité sociale et égalité des chances, Ed. PU Perpignan, 2008.

Ottogalli-Mazzacavallo, Cécile et Saint-Martin, Jean, Femmes et hommes dans les sports de montagne – Au-delà des différences, MSH – Alpes, sept. 2009.

Rochefort, Florence et Lorca, Alexie, Femmes du XXIe siècle, Ed. Aubanel, sept. 2009.

Revues


Cahiers du genre
N° 46, 2009 : Etat / Travail / Famille : conciliation ou conflit ?
N° coordonnée par Jacqueline Heinen, Héléna Hirata, Roland Pfefferkorn
Ed. L’Harmattan, juin 2009.Le Temps des Médias
N° 12 : « La cause des femmes »
Anne-Claude Ambroise-Rendu
Editeur : Nouveau Monde Editions, juin 2009.
Travail, Genre et Société
N° 21, avril 2009 : « Egalité et diversité »
Sommaire du numéro
Recherches et éducations
N°2, 2009 : « Genre et éducation : institutions, pratiques, représentations »

Articles

Clio, Histoire, femmes et sociétés
n°28, 2008/2
Attali, Michaël, Ottogalli-Mazzacavallo, Cécile et Saint-Martin, Jean, « Mixité et Éducation Physique et Sportive (1959-1975). Les résistances de l’école », pp. 243-260.Travail, Genre et Société

n°20, 2008/2
Combaz, Gilles et Hoibian, Olivier, « Le rôle de l’école dans la construction des inégalités de sexe. L’exemple de l’éducation physique et sportive », pp. 129-150.


Genre & histoire

Revue électronique de l’association Mnemosyne.

n°4, printemps 2009 :
Françoise Thébaud, « Entre parcours intellectuel et essai d’ego-histoire. Le poids du genre »

Genre, sexualité et société

n°1, Printemps 2009 : Lesbiennes

Stéphane Héas, Sylvain Ferez, Ronan Kergoat, Dominique Bodin et Luc Robène, « Violences sexistes et sexuelles dans les sports : exemples de l’humour et de l’insulte »

Les violences sportives sont pléthores. Elles s’échelonnent des propos et des actes en cours de jeu à ceux qui se perpétuent en dehors des enceintes sportives. Les institutions sportives, lorsqu’elles le décident, peinent à limiter racisme, sexisme ou homophobie. Dans de nombreux pays, malgré les mesures incitatives en faveur de la parité homme/femme, les  lois contre le sexisme, le racisme, la xénophobie, etc., les situations sont toujours délicates pour l’ensemble des minorités : sexuée, sexuelles, mélaniques, etc. Au-delà des violences sportives les plus manifestes, nous démontrons l’importance des insultes et les blagues chez les jeunes. Ces propos injurieux constituent des préjudices indéniables et des entames discriminatoires non négligeables. Elles sont précisées ici à partir d’une recension de la littérature internationale et d’une enquête récente en France auprès de collégien-ne-s et de lycéen-ne-s bretons (N=1 321).