Projet Hypatia : des ressources pour encourager les fille à choisir des filières scientifiques

Pourquoi est-ce important pour les filles et les garçons d’étudier et de travailler dans les domaines des sciences, technologies, sciences de l’ingénieur et mathématiques ?
L’Union européenne finance, dans le cadre du programme Horizon 2020, le projet européen Hypatia, pour encourager les jeunes et tout particulièrement les filles, à choisir des filières et des métiers scientifiques (STEM).

Objectifs du projet

La vision d’Hypatia est celle d’une société européenne qui communique la science aux jeunes d’une manière inclusive du point de vue du sexe et du genre afin d’exploiter pleinement le potentiel des filles et des garçons en Europe pour qu’ils s’engagent dans des carrières STEM.

Modalités et outils du projet

Vous trouverez un lien sur la boite à outils de 15 activités produite dans le cadre du projet. Testées sur 1500 élèves, ces activités, décrites de manière très détaillée sont faciles à mettre en oeuvre, ne nécessitent aucun matériel coûteux. Ce sont des ateliers à contenu scientifique, des jeux débats, des discussions, des rencontres avec des professionnel(le)s des sciences et des technologies. Elles sont assorties de recommandations pour l’inclusivité et pour l’animation.

La Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte (Universcience) a conçu trois activités :

  • un atelier de décryptage des stéréotypes de sexe dans des publicités pour des objets technologiques ou des visuels de campagnes de recrutement (métiers de l’ingénierie, de la recherche ou encore de l’énergie) ;
  • un jeu de carte collaboratif sur les femmes scientifiques pour montrer leur rôle dans la production des savoirs ;
  • des rencontres avec des ambassadrices et ambassadeurs des sciences.
    Universcience a choisi trois autres activités, conçues par d’autres centres de sciences, pour la version française de cette boîte à outils:
  • une sensibilisation des enseignant(e)s ou futur(e)s enseignant(e)s à une manière plus inclusive d’enseigner les sciences et les technologies ;
  • des ateliers de programmation informatique inclusifs, c’est-à-dire pour les filles aussi bien que pour les garçons ;
  • et un jeu-débat “Testez-vous ! L’influence de nos associations implicites” pour débusquer ses propres stéréotypes et contrer ainsi leur impact négatif sur l’orientation.

Lien de téléchargement : http://www.expecteverything.eu/file/2017/05/Ecoles_Hypatia_toolkit_FR.pdf

Dossier complet Hypatia